PARTIE 4 : L'UNIVERS A UNE CAUSE

I. ORIGINE DE L’ÊTRE HUMAIN

1 – ORIGINE DE L’UNIVERS EN BREF…

De deux choses l’une :
→ Soit l’Univers est apparu par hasard.
→ Soit l’Univers a une cause.

A titre de comparaison, voici ce que l’astrophysicien Hugh Ross nous dit :

« Recouvrez l’Amérique du Nord avec des pièces de monnaie superposées allant jusqu’à la lune (380 000 km), puis faites la même chose pour plus d’un milliard de continents de la même taille.  Peignez une des pièces en rouge et cachez-la parmi cette multitude de pièces. Bandez les yeux d’une personne et demandez-lui de trouver la pièce peinte. Les chances pour qu’elle la trouve sont de 1 sur 1037(cad réglage ajusté jusqu’à la 37ème décimale). »

Ou encore, comme nous le précise l’astrophysicien Trin Xuan Thuan :

« 1 chance sur 1060 (cad réglage ajusté jusqu’à la 60ème décimale) correspond à la probabilité pour un archer de toucher une cible de 1 cm2 située à l’autre bout de l’univers en tirant à l’aveugle une seule et unique flèche depuis la Terre sans savoir dans quelle direction se trouve la cible. »

Supposons que l’Univers est apparu par  hasard. Pour ne reprendre que les constantes fondamentales citées, cela reviendrait à dire que :
→ Par hasard, la constante cosmologique a été finement ajustée jusqu’à la 120ème décimale, sans quoi l’Univers viable que nous connaissons n’aurait jamais existé.
→ Et que simultanément, par hasard, sa densité a été finement ajustée jusqu’à la 60ème décimale, sans quoi l’Univers viable que nous connaissons n’aurait jamais existé.
→ Et que simultanément, par hasard, sa vitesse d’expansion a été finement ajustée jusqu’à la 18ème décimale, sans quoi l’Univers viable que nous connaissons n’aurait jamais existé.
→ Et que simultanément, par hasard, la force nucléaire forte a été finement ajustée à 2% près, sans quoi l’Univers viable que nous connaissons n’aurait jamais existé.
→ Et que simultanément, par hasard, le ration (force nucléaire forte) / (force électromagnétique) a été finement ajusté jusqu’à la 40ème décimale, sans quoi l’Univers viable que nous connaissons n’aurait jamais existé.
→ Et que simultanément, par hasard, la force nucléaire faible a été finement ajustée jusqu’à la 100ème décimale, sans quoi l’Univers viable que nous connaissons n’aurait jamais existé.
→ Et que simultanément, par hasard, la force de gravitation a été finement ajustée sans quoi l’Univers viable que nous connaissons n’aurait jamais existé.
→ Et que simultanément, par hasard, la masse des protons, des neutrons et des électrons a été finement ajustée à quelques MeV près, sans quoi l’Univers viable que nous connaissons n’aurait jamais existé.
→ Et que simultanément, par hasard, la synthèse du Carbone a été finement ajustée à 1% près, sans quoi l’Univers viable que nous connaissons n’aurait jamais existé.
→ Et que simultanément, par hasard, etc…..etc…..etc…..et la liste est encore très longue si l’on introduit les ajustements liés au système solaire, à la Terre, à la vie, à l’ADN, etc…

Vu l’impossibilité manifeste que tous ces réglages se soient produits par hasard et simultanément, tout porterait à croire que l’Univers a une cause…

2 – ORIGINE DE LA VIE EN BREF…

→ Les évolutionnistes estiment qu’il y a 3,5 milliards d’années, toutes les conditions étaient réunies sur Terre pour permettre l’apparition par hasard des premiers êtres vivants, à partir de matière inerte. Paradoxalement, la loi de la biogenèse, scientifiquement prouvée et unanimement acceptée, nous dit que la vie provient uniquement de la vie.
→ Les bactéries, êtres vivants les plus simples, sont constituées essentiellement d’ADN et de diverses protéines. Elles ont un métabolisme très structuré, organisé, complexe, et sont par ailleurs équipées d’un moteur hautement sophistiqué pour leur permettre de se déplacer.
→ Une protéine est constituée de plusieurs centaines d’acides aminés. La probabilité de constitution d’une seule protéine moyenne composée de 500 acides aminés est de « 1 chance sur 10950 ».
→ De récentes découvertes ont montré qu’au vu de sa composition, l’atmosphère primitif terrestre n’a pu permettre la formation d’acides aminés.
→ Dans l’ADN, les gènes sont les séquences en nucléotides qui codent les protéines. La probabilité que la combinaison de 1000 nucléotides puisse être la bonne, de sorte à ce qu’elle puisse être en mesure de coder une protéine moyenne est de « 1 chance sur 10600 ».
→ La probabilité qu’une cellule vivante des plus simples apparaisse est de « 1 chance sur 10340000000 », ou encore, aussi probable qu’une tornade balayant sur son passage un dépôt de ferrailleur puisse faire apparaître un Boeing 747 à partir des matériaux qui s’y trouvent.
→ L’ADN permet de synthétiser les protéines, et les protéines permettent de synthétiser l’ADN. Protéines comme ADN sont donc nécessairement apparues en même temps. De plus, si la probabilité d’apparition d’une seule protéine par hasard est infiniment nulle et que la probabilité d’apparition d’un seul petit bout d’ADN par hasard est aussi infiniment nulle, quelle est la probabilité d’apparition par hasard des deux en même temps ?
→ La molécule d’ADN est un disque dur qui stocke des informations, un langage de programmation, un programme dans ce langage de programmation, un logiciel d’exécution du programme dans ce langage de programmation et un mécanisme de copie hautement sophistiqué, permettant un très faible taux d’erreurs. Comment donc cette molécule aurait-elle pu apparaître par hasard, sans l’intervention d’un fabricant, d’un informaticien, d’un programmeur ?

Vu l’impossibilité manifeste qu’une simple cellule vivante apparaisse par hasard, tout porterait à croire que l’apparition de la vie est dû à une cause…

3 – ÉVOLUTION DES ESPECES EN BREF…

Après avoir subi plusieurs réajustements à travers l’histoire, la dernière version de la Théorie Synthétique de l’Evolution (TSE) nous laisse entendre que l’évolution des espèces s’est faite sur plusieurs millions d’années, par le biais de mutations génétiques survenues aléatoirement dans le génome des espèces. Cependant, plusieurs éléments viennent contredire cette théorie :
→ Les 3 types de mutations génétiques existantes ne sont pas toujours héréditaires, sont souvent muettes ou défavorables et extrêmement rares. De plus, elles ne créent pas de nouveaux gènes. La complexification des espèces ne peut donc être expliqués par les mutations génétiques.
→ La phalène du bouleau est souvent citée pour illustrer la possible évolution des espèces par mutations génétiques. Mais cet exemple ne constitue en rien un argument en faveur de la TSE car le génome d’une espèce, bien qu’il ait subit des modifications, ne peut toutefois pas coder une autre espèce. Les papillons ayant éventuellement muté restent au final des papillons et ne deviennent pas une autre espèce.
→ Il est très improbable que deux espèces différentes subissent les mêmes mutations génétiques, pour aboutir à l’apparition des mêmes mécanismes sophistiqués tels que l’œil par exemple. Car par définition même, ces modifications sur le génome se font de façon totalement aléatoire.
→ L’arbre phylogénétique établi par les évolutionnistes n’est pas recevable d’un point de vue de la génétique, car les similitudes constatées entre certaines espèces ne sont en réalité pas codées par les mêmes gènes. Et l’évolution par mutations génétiques perd un peu plus en crédibilité.
→ L’archive fossile et l’apparition soudaine à l’ère cambrienne de nombreuses espèces complexes sans ancêtre primitif laissent les évolutionnistes sans explication.
→ Beaucoup de biologistes sont étonnés, d’une part, que la reproduction sexuée ait pu apparaître vu les nombreux inconvénients qu’elle présente. Et d’autre part, qu’elle ait pu se maintenir face à la multiplication asexuée, bien plus efficace et ayant un coup de reproduction moindre.
→ Et enfin, si l’Homme n’est que le fruit d’évolutions successives dans le temps, pourquoi parmi les 8 millions d’espèces existantes, il est le seul à avoir une morale, une conscience, une raison ? Et comment cette morale est-elle apparue si elle n’est pas codée par les gènes ?

Vu l’impossibilité que l’évolution des espèces se soit faite par mutations génétiques, tout porterait à croire que la présence des espèces sur Terre est due à une cause. Et que les êtres vivants sont apparus sous la forme qu’on leur connaît aujourd’hui.

IV. CONCLUSION

Certaines personnes diront que croire en l'existence d'un Être responsable de l'apparition de l'Univers est de l'ordre des vieilles croyances obsolètes, et ne...
Lire la suite
6 février 2021

III. CITATIONS DE SCIENTIFIQUES

Louis Pasteur : « Un peu de science éloigne de Dieu, mais beaucoup y ramène. » « Plus j’étudie la nature et plus je suis...
Lire la suite
6 février 2021

II. L’UNIVERS A UNE CAUSE

En affirmant que l'Univers est apparu à partir de rien, la science se retrouve devant un non-sens, une absurdité. En effet, personne ne...
Lire la suite
6 février 2021
Télécharger le livre

Pour toute question, remarque, critique constructive, autre : lasciencemeneaallah@gmail.com

I. INTRODUCTION

admin9815 07 février 2021

Mohamed est né vers 570 après J.C, dans une ville de la péninsule arabique appelée...

II. CORAN ET SCIENCE 1/12

admin9815 07 février 2021

1 – L'Univers a un début : Comme expliqué dans la Partie 1, jusqu’au début des...

II. CORAN ET SCIENCE 2/12

admin9815 07 février 2021

3 – Théorie du Big-Bang :   Il est communément admis que l’Univers est né il...

II. CORAN ET SCIENCE 3/12

admin9815 07 février 2021

5 – Orbite de la Lune et du Soleil : En mécanique physique, une orbite est la trajectoire que dessine dans...

II. CORAN ET SCIENCE 4/12

admin9815 07 février 2021

7 – Composition de l'atmosphère terrestre :  Ce qui se situe au-dessus de notre tête...

II. CORAN ET SCIENCE 5/12

admin9815 07 février 2021

8 – Rôle de l'atmosphère : D'importantes études ont été menées ces dernières décennies pour...

II. CORAN ET SCIENCE 6/12

admin9815 07 février 2021

9 – Le ciel doté de retour : Comme expliqué plus haut, le ciel terrestre est...

II. CORAN ET SCIENCE 7/12

admin9815 07 février 2021

10 – La formation du Fer et l'importance de ce métal : Les découvertes astronomiques modernes...

II. CORAN ET SCIENCE 8/12

admin9815 07 février 2021

11 – Rôle des montagnes : Autrefois, on pensait que les montagnes étaient simplement des « bosses »...

II. CORAN ET SCIENCE 9/12

admin9815 07 février 2021

12 – L'eau c'est la vie : L’eau est un élément indispensable à la Vie, à...

II. CORAN ET SCIENCE 10/12

admin9815 07 février 2021

14 – La sexualité chez les plantes : L’existence d’une sexualité chez les plantes n’a pas...

II. CORAN ET SCIENCE 11/12

admin9815 07 février 2021

16 – Les abeilles : Dans les colonies d’abeilles, à chacune des nombreuses abeilles est assignée...

II. CORAN ET SCIENCE 12/12

admin9815 07 février 2021

17 – Le mensonge contrôlé par le lobe préfrontal du cerveau : Que se passe-t-il dans...

III. CREATION DE L’HOMME DANS LE CORAN 1/3

admin9815 07 février 2021

La reproduction humaine est un sujet sur lequel toute œuvre humaine ancienne, à partir du...

III. CREATION DE L’HOMME DANS LE CORAN 2/3

admin9815 07 février 2021

2 – La formation des os et de la chair : Un autre élément important contenu...

III. CREATION DE L’HOMME DANS LE CORAN 3/3

admin9815 07 février 2021

J’ai conscience de deux choses : → D'une part, les lacunes liées à la non-maîtrise de...

IV. CONCLUSION

admin9815 07 février 2021

Toujours dans cet état d'esprit rationnel, cohérent et logique que l'on s'impose depuis le début...