PARTIE 3 : EVOLUTION DES ESPECES

II. ARGUMENTS CONTRE LA TSE 1/5

1 – Les mutations génétiques ne créent pas de gênes :

Le phénotype, l’apparence, les caractéristiques observables d’une espèce sont codées par les gènes. Si un cheval a 4 pattes c’est parce que dans son code génétique il est écrit qu’il aura 4 pattes. Si une girafe a un long coup c’est que ses gènes codent un long coup. Selon la Théorie Synthétique de l’Evolution, les plus petites formes de vie, les bactéries donc, ont évolué, se sont diversifiées et se sont développées pour devenir des organismes pluricellulaires de plus en plus complexes. La complexification des espèces seraient due aux différentes mutations génétiques.

Or, une mutation génétique est, par définition même, une modification de l’information génétique. En d’autres termes, c’est un changement affectant la séquence en nucléotides. Il existe 3 types de mutations :

→ Les mutations par substitution : Un nucléotide est accidentellement remplacé par un autre dans la séquence de l’ADN. Ce genre de mutation peut ou non avoir une répercussion sur la fonction de la protéine produite par le gène, mais restent souvent neutres car n’altérant pas la lecture du code. Aucune nouvelle information génétique n’est apportée.
Ex : AAAG GCAG GAGC    → AAAG GCAT GAGC
Le nucléotide G a accidentellement été substitué par le nucléotide T. Cela ne décale pas la lecture de la séquence d’ADN, et aucune information génétique nouvelle n’apparaît.

→ Les mutations par délétion : Un nucléotide est accidentellement supprimé dans la séquence de l’ADN, ce qui va décaler toute la séquence et donc la lecture du code. Aucune nouvelle information génétique n’est apportée, au contraire on perd de l’information génétique.
Ex : AAAG GCAG GAGC → AAAG GCA GAGC
Le nucléotide G a accidentellement été supprimé. Cela décale la lecture de toute la séquence d’ADN avec une perte d’information génétique.

→ Les mutation par insertion :  Un nucléotide est accidentellement inséré dans la séquence de l’ADN, ce qui va également décaler toute la séquence et donc la lecture du code. Ce genre de mutation synthétise le plus souvent une protéine tronquée car le code erroné provoque une anomalie dans la synthèse. Quoi qu’il en soit, aucune nouvelle information n’est apportée par ce genre de mutation.
Ex : AAAG GCAG GAGC → AAAG GCAG T GAGC
Le nucléotide T a accidentellement été ajouté à la séquence. Cela décale la lecture de la séquence d’ADN avec modification ou perte d’information génétique.

En somme, les 3 types de mutations n’apportent aucune nouvelle information. Il y a perte ou modification du code génétique, mais à aucun moment de l’information génétique nouvelle est ajoutée à la séquence d’ADN. Comment expliquer la complexification des espèces par un mécanisme qui n’apporte aucune information nouvelle ?! Les mutations génétiques ne peuvent pas être responsables de l’apparition de nouveaux gènes. Celles-ci diminuent la séquence en nucléotides ou au pire la modifient seulement (C’est d’ailleurs pour cette raison que les mutations sont le plus souvent muettes et parfois défavorables). Mais une mutation ne crée pas de nouveau gène.

Comme expliqué plus haut, les caractéristiques observables d’une espèce sont codées par les gènes. Une bactérie possède 2 000 gènes et l’Homme en possède au moins 30 000. Comment de simples mutations génétiques ont-elles pu apporter les 28 000 nouveaux gènes ? Ce n’est pas possible. Une mutation peut modifier un gène déjà existant mais elle ne peut pas produire de nouveau gène. Comment seraient apparus les 28 000 gènes qui différencient la bactérie de l’Homme ?

Les gènes codent la synthèse des protéines. Tandis qu’une bactérie comprend 2 000 différents types de protéines, l’être humain lui possède 100 000 types de protéines. 98 000 protéines supplémentaires. Comment de simples mutations génétiques aléatoires auraient-elles pu synthétiser 98 000 nouvelles protéines, alors que ces mêmes mutations ne créent pas de nouveau gène ? Il n’y a aucune possibilité à ce que les protéines soient produites par les mutations, car les mutations ne peuvent rien ajouter à la chaîne de l’ADN.

Les évolutionnistes sont incapables de répondre à un tel argument. Car il est tout bonnement impossible d’expliquer la complexification des espèces par le mécanisme de mutations génétiques.

Malgré qu’il soit lui-même évolutionniste, l’ancien président de l’Académie Française des Sciences, Pierre-Paul Grassé, fût contraint d’admettre ce qui suit :

« Peu importe leur nombre, les mutations ne produisent aucune sorte d’évolution. »[1]

« L’apparition opportune de mutations permettant aux animaux et aux plantes de répondre à leurs besoins semble difficile à croire pourtant la théorie darwinienne est encore plus exigeante : Une seule plante ou un animal, il faudrait des milliers et des milliers de manifestations chanceuses appropriées Ainsi, les miracles. deviendrait la règle : les événements avec une probabilité infinitésimale ne pouvaient manquer de se produire »[2]

Eörs Szathmary et John Maynard Smith, deux biologistes évolutionnistes spécialisés en génétique, relèvent :

« Il n’y a aucune raison théorique de s’attendre à ce que les lignées évolutives augmentent en complexité avec le temps, et aucune preuve empirique ne le fait. Néanmoins, les cellules eucaryotes sont plus complexes que les cellules procaryotes, les animaux et les plantes sont plus complexes que les protistes (premiers êtres vivants apparus). »[3]

Le botaniste néerlandais Hugh de Vries, à l’origine de la découverte du mécanisme de mutation, pensait avoir trouvé un mécanisme « évolutif », un mécanisme de « complexification des espèces ». Cependant, les expériences et observations ont très largement montré que les mutations ne produisent aucune sorte de complexification. En effet, pendant des décennies les évolutionnistes effectuèrent des expériences de mutation sur des mouches de fruits car celles-ci se reproduisent très rapidement. Cette variété de mouches a subi des mutations des millions de fois et ce, de toutes les manières possibles. Cependant, pas même une seule mutation bénéfique ne fut observée.

Car les mutations sont des accidents génétiques. Comme tous les accidents, celles-ci sont nocives et destructrices. La complexification des espèces grâce aux mutations est aussi improbable que l’amélioration d’une montre par un coup de marteau.


[1] Pierre-Paul Grassé, Evolution of Living Organisms, Academic Press, New York, 1977, p. 88
[2] Pierre-Paul Grassé – Evolution des organismes vivants
[3] Eörs Szathmary & John Maynard Smith, The major evolutionary transitions, in Nature 374, 227-232, 16 March 1994)

III. CONCLUSION

Après avoir subi plusieurs réajustements à travers l'Histoire, la dernière version de la Théorie Synthétique de l'Evolution (TSE) nous laisse entendre que l'évolution...
Lire la suite
6 février 2021

II. ARGUMENTS CONTRE LA TSE 5/5

7 – La reproduction sexuée : La reproduction est un processus biologique permettant la production de nouveaux organismes d'une espèce à partir d'individus préexistants de cette espèce....
Lire la suite
6 février 2021

II. ARGUMENTS CONTRE LA TSE 4/5

6 – Les Équilibres Ponctués : Selon la Théorie Synthétique de l'Evolution, l'évolution des espèces s'est faite de façon graduelle, de deux manières possibles :→...
Lire la suite
6 février 2021

II. ARGUMENTS CONTRE LA TSE 3/5

5 – L'archive fossile : Charles Darwin faisait remarquer : « Si ma théorie est vraie, un nombre illimité de variétés, qui serait le point commun...
Lire la suite
6 février 2021

II. ARGUMENTS CONTRE LA TSE 2/5

2 – La Phalène du bouleau : Un des exemples les plus répandus chez les évolutionnistes est celui du papillon dénommé la phalène du...
Lire la suite
6 février 2021

I. BRÈVE HISTOIRE DE LA THÉORIE DE L’ÉVOLUTION

Différents modèles de la Théorie de l'Evolution ont vu le jour au cours de l'Histoire, chacun s'adaptant aux découvertes scientifiques de son époque....
Lire la suite
6 février 2021
Télécharger le livre

Pour toute question, remarque, critique constructive, autre : lasciencemeneaallah@gmail.com

I. INTRODUCTION

admin9815 07 février 2021

Mohamed est né vers 570 après J.C, dans une ville de la péninsule arabique appelée...

II. CORAN ET SCIENCE 1/12

admin9815 07 février 2021

1 – L'Univers a un début : Comme expliqué dans la Partie 1, jusqu’au début des...

II. CORAN ET SCIENCE 2/12

admin9815 07 février 2021

3 – Théorie du Big-Bang :   Il est communément admis que l’Univers est né il...

II. CORAN ET SCIENCE 3/12

admin9815 07 février 2021

5 – Orbite de la Lune et du Soleil : En mécanique physique, une orbite est la trajectoire que dessine dans...

II. CORAN ET SCIENCE 4/12

admin9815 07 février 2021

7 – Composition de l'atmosphère terrestre :  Ce qui se situe au-dessus de notre tête...

II. CORAN ET SCIENCE 5/12

admin9815 07 février 2021

8 – Rôle de l'atmosphère : D'importantes études ont été menées ces dernières décennies pour...

II. CORAN ET SCIENCE 6/12

admin9815 07 février 2021

9 – Le ciel doté de retour : Comme expliqué plus haut, le ciel terrestre est...

II. CORAN ET SCIENCE 7/12

admin9815 07 février 2021

10 – La formation du Fer et l'importance de ce métal : Les découvertes astronomiques modernes...

II. CORAN ET SCIENCE 8/12

admin9815 07 février 2021

11 – Rôle des montagnes : Autrefois, on pensait que les montagnes étaient simplement des « bosses »...

II. CORAN ET SCIENCE 9/12

admin9815 07 février 2021

12 – L'eau c'est la vie : L’eau est un élément indispensable à la Vie, à...

II. CORAN ET SCIENCE 10/12

admin9815 07 février 2021

14 – La sexualité chez les plantes : L’existence d’une sexualité chez les plantes n’a pas...

II. CORAN ET SCIENCE 11/12

admin9815 07 février 2021

16 – Les abeilles : Dans les colonies d’abeilles, à chacune des nombreuses abeilles est assignée...

II. CORAN ET SCIENCE 12/12

admin9815 07 février 2021

17 – Le mensonge contrôlé par le lobe préfrontal du cerveau : Que se passe-t-il dans...

III. CREATION DE L’HOMME DANS LE CORAN 1/3

admin9815 07 février 2021

La reproduction humaine est un sujet sur lequel toute œuvre humaine ancienne, à partir du...

III. CREATION DE L’HOMME DANS LE CORAN 2/3

admin9815 07 février 2021

2 – La formation des os et de la chair : Un autre élément important contenu...

III. CREATION DE L’HOMME DANS LE CORAN 3/3

admin9815 07 février 2021

J’ai conscience de deux choses : → D'une part, les lacunes liées à la non-maîtrise de...

IV. CONCLUSION

admin9815 07 février 2021

Toujours dans cet état d'esprit rationnel, cohérent et logique que l'on s'impose depuis le début...