PARTIE 4 : L'UNIVERS A UNE CAUSE

II. L’UNIVERS A UNE CAUSE

En affirmant que l’Univers est apparu à partir de rien, la science se retrouve devant un non-sens, une absurdité. En effet, personne ne peut nier que toute chose est le produit d’une autre chose. Donc à chaque cause il y a une conséquence, et à chaque conséquence il existe une cause. Dès lors, si l’Univers a commencé à exister, il doit inévitablement y avoir une cause à cette existence. Ce qui peut certes, déranger les athées.

« Mais permettez-moi de vous dire que je n’ai jamais rien affirmé d’aussi absurde que la possibilité que quoi que ce soit puisse se produire sans cause. »[1]

« S’il y a bien quelque chose d’inconcevable, c’est bien le fait que quelque chose puisse surgir du néant »[2]

« En réalité, étant donné la vérité de la maxime ex nihilo fit (rien ne vient du néant), le Big Bang nécessite une cause Surnaturelle. Puisque la singularité cosmologique initiale représente le départ de toutes les trajectoires de l’espace-temps, il ne peut y avoir la moindre cause physique au Big Bang. La cause doit plutôt transcender l’espace physique et le temps : elle doit être indépendante de l’univers, et incroyablement puissante. De plus, cette cause doit être un Être, doté de libre arbitre… La cause de l’origine de l’Univers doit être donc un Créateur qui, avant l’existence, a initié la Création par son action libre »[3]

1 – Les lois régissant l’Univers peuvent-elles être La cause de celui-ci ?

Il serait totalement absurde d’affirmer que les lois régissant l’Univers ont causé son apparition et sont à l’origine de celui-ci.

« Les lois de la nature ne produisent aucun événement, elles décrivent juste les relations entre les événements, une fois introduits par une cause. Tout comme les lois arithmétiques décrivent toutes les relations entre les transactions monétaires si seulement, bien entendu, vous disposez d’argent. Ainsi dans un sens, les lois de la nature recouvrent toute la sphère de l’espace et du temps, et dans un autre elles laissent apparaître l’Univers tout entier. Le torrent incessant des événement actuels, qui marquent la vraie Histoire, doit venir d’autre part. Croire que les lois peuvent produire, cela revient à croire que vous pouvez créer de l’argent juste en faisant des équations. Chaque loi stipule en dernier recours : « Si vous avez A, alors vous aurez B » mais d’abord il vous faut obtenir A… et les lois ne le feront pas à votre place. »[4]

Autrement dit, les lois de l’Univers décrivent le mouvement de ses composants, mais ne sont en rien la cause de ces mouvements. Idem, les lois mathématiques expliquent les phénomènes naturels, mais ces lois ne peuvent rien produire. Par exemple, la loi arithmétique 1 + 1 = 2 n’a jamais rien créé, elle décrit simplement le résultat d’une addition. Il en est de même pour l’Univers, les lois qui le régissent ne créent rien et ne sont en rien la cause de celui-ci. En rejetant l’existence d’une intervention extérieure, l’on attribue ce pouvoir de création aux lois physiques, ce qui est absurde. Car une loi physique n’a pas le pouvoir de créer quelque chose à partir de rien. Les lois physiques ne sont que des descriptions de ce qui se passe sous certaines conditions données. En disant le Soleil se lève à l’Est, cette loi ne crée pas le Soleil, elle est prédictive et descriptive certes, mais certainement pas créative. De même, la loi de gravitation de Newton ne crée ni la gravité ni la matière dans laquelle la gravité opère. Peut-on dire que la Tour Eiffel n’est que la conséquence des lois physiques qui régissent Paris ?! Ce serait du non-sens. Il en est de même pour l’Univers, il ne peut être l’œuvre des lois physiques qui le régissent mais est bel et bien le fruit d’une intervention extérieure.

2 – QUE SAIT-ON SUR CETTE CAUSE ?

Mais alors d’où vient l’Univers ? Pourquoi l’Univers existe-t-il plutôt que rien ? On peut résumer ainsi :
            1- Tout ce qui commence à exister a une cause.
            2- L’Univers a commencé à exister.
            3- Par conséquent, l’Univers a une cause.

Allons un peu plus loin en se demandant quelle est la nature de cette cause :

D’une part, il est impossible qu’une cause produise un effet sans que celle-ci n’existe au préalable. La cause de l’Univers est donc antérieure à celui-ci.

D’autre part, cette cause se trouve à l’extérieur de l’Univers. Pourquoi ? Car si cette cause faisait partie de l’Univers, cela voudrait dire que l’Univers s’est créé lui-même. Ce qui est absurde, car il aurait fallu qu’à un moment donné, l’Univers ait à la fois existé (pour se créer lui-même) et non-existé (pour être créé).

Par ailleurs, les scientifiques sont unanimes pour dire que la matière, l’espace ainsi que le temps n’ont commencé à exister qu’au moment de l’apparition de l’Univers. Cette cause est donc nécessairement Immatérielle, en dehors de l’espace dans lequel nous vivons et non soumise au temps, donc intemporelle. En effet, elle ne peut être qu’au-delà du temps, de l’espace et du matériel. Et comme elle est présente, elle existe. Cette cause existe et est intemporelle, elle est donc Éternelle.

Sir Arthur Eddington (1882-1944), considéré comme l’un des astrophysiciens les plus importants du XXème siècle, relève :

« Le commencement de l’Univers a l’air de présenter des problèmes insurmontables à moins qu’on accepte de le voir comme étant clairement surnaturel. »[5]

Allan Sandage (1926-2010), un des pionniers de l’astronomie moderne, relate :

« J’ai trouvé très improbable qu’un tel chaos puisse venir du néant. Il doit y avoir un principe d’organisation. Dieu pour moi est un mystère mais c’est l’explication du miracle de l’existence, à savoir pourquoi il y a quelque chose plutôt que rien. »[6]

De plus, au vu de l’état de l’Univers primitif, infiniment petit et immensément chaud et dense, on peut aisément déduire que cette cause à l’origine de celui-ci est dotée d’une très grande Puissance, car en mesure de réunir toutes ces conditions initiales.

Également, le réglage précis et l’ajustement fin des constantes fondamentales régissant notre monde laissent entendre que cette cause est dotée d’un immense Savoir, dépassant clairement les limites de ce que l’on pourrait concevoir.

Et pour finir, cette cause doit probablement être personnelle, c’est-à-dire avoir une personnalité. En effet, pour qu’une Cause Éternelle crée une chose finie (en l’occurrence notre Univers, non éternel, ayant un début dans le temps), c’est que cette Cause doit avoir choisi de créer cette chose finie (l’Univers). Un choix implique une volonté, et une volonté implique d’avoir une Personnalité.

En somme, les données de la science, notre esprit rationnel, ainsi que notre sens de déduction logique nous amènent à établir que :

La Cause de l’Univers est Immatérielle, Éternelle, Puissante, Intelligente et a une Personnalité.

Je viens simplement de résumer la vision traditionnelle qu’ont les théistes de Dieu, à savoir qu’un Être Transcendantal, Immatériel et Éternel existe.

Edward Arthur Milne (1896-1950), cosmologiste anglais ayant reçu la médaille d’or de la société royale d’astronomie en 1935, nous dit :

« La vue globale de la Cause de l’Univers reste incomplète sans Dieu »[7]

3 – QUELLE EST LA CAUSE DE CETTE CAUSE ?

On peut se demander :

« Si Dieu est La cause de l’Univers, qui serait donc la cause de Dieu ? Lui, d’où vient-Il si c’est bien Lui le responsable de tout ça ? »

Certains diront alors :

« Sans réponse à cette question, on ne peut affirmer que Dieu est La Cause de l’Univers. Car il faut d’abord la réponse à ‘Qui est la cause de Dieu’ pour affirmer que ‘Dieu est la cause de l’Univers’ »

En avançant cela, ils pensent malheureusement avoir un argument de taille face à ceux qui croient en l’existence d’un Dieu. Or il n’en n’est rien. Car pour réaliser qu’une explication est la meilleure, cela ne nécessite pas d’avoir une explication de cette explication. Pour reconnaître qu’une explication est la plus logique, il n’y a pas obligation d’être en mesure de donner l’explication de cette explication. Même si nous ne pouvons scientifiquement répondre à « Qui est la cause de Dieu », cela n’enlève en rien qu’Il reste l’explication la plus rationnelle à l’apparition de l’Univers. Ceci est un point élémentaire dans la philosophie de la science. Par exemple, si des astronautes trouvaient sur la Lune une machine très sophistiquée, et n’ayant pas été déposée par d’autres astronautes, quelle serait l’explication la plus logique et censée à cela ? Que cette machine fût déposée par des extra-terrestres, des habitants vivants en dehors de la Terre. Pour affirmer cela nous n’avons pas besoin d’avoir d’avantages d’explications sur ces extra-terrestres, qui sont-ils, d’où viennent-ils, comment sont-ils venus, qui est leur cause, etc…La simple existence de cette machine prouve d’une part leur existence, et d’autre part qu’ils sont la cause de celle-ci. Il en est de même pour Dieu : La simple existence de l’Univers prouve d’une part son existence à Lui. Et d’autre part, qu’Il est La cause de cet Univers. Ceci peut être affirmé bien que ne sachant pas d’où Lui provient, ni qui en est sa cause. 

En poussant davantage le raisonnement, si l’on devait nécessairement avoir une explication de l’explication avant d’affirmer que celle-ci est la meilleure, on ne pourrait rien démontrer. En effet, cela nous contraindrait à une régression infinie d’explications. Car [l’explication de (l’explication)] ne pourra être reconnue comme étant la meilleure qu’en ayant au préalable l’explication de [l’explication de (l’explication)]. Et ainsi de suite jusqu’à l’infini…ce qui est absurde bien-sûr, car bon nombre de choses peuvent être affirmées sans nécessairement être en mesure d’expliquer la cause de ces mêmes choses. Il y a forcément une cause qui n’est pas causée par une autre.

Un autre exemple, une succession de dominos : Un domino en fait tomber un autre qui en fait tomber un autre, et ainsi de suite. Nous avons forcément besoin d’un premier domino, ou alors cette chaîne ne pourra jamais commencer. Il en est de même pour Dieu : Si pour admettre que (Dieu) est la cause de l’Univers il fallait d’abord connaître [la cause de (Dieu)], alors pour admettre [la cause de Dieu] il aurait fallu au préalable connaître la cause de [la cause de Dieu]. Et ainsi de suite jusqu’à l’infini. Ceci est du non-sens car rien ne pourrait alors être expliqué. Dieu est indépendant du temps, donc Éternel. Il est à l’origine d’un Univers non éternel, fini. Il est donc nécessairement La cause qui n’est pas causée par une autre.

En somme :
→ Ne pas avoir de réponse à « Qui est la cause de Dieu » n’empêche en rien l’acceptation que Dieu est la cause de l’Univers.
→ Dieu est La cause qui n’est pas causée par une autre.


[1] David Hume to John Stewart, February, 1754, in The Letters of David Hume, ed. J.Y.T. Greig Oxford: Clarendon Press, 1932, 1:187
[2] P-J Zwart, 1976, About Time, Amsterdam and Oxford: North Holland Publishing Co., pages 117-19
[3] William Lane Craig – Cosmos and Creator, Origins & Design, printemps 1996, vol17 p18
[4] C.S. Lewis – Miracles, p.93-94
[5] Sir Arthur Eddington  – The Expanding Universe p. 178
[6] Allan Sandage – Sizing up the Cosmos p.b9
[7] F. Heeren, Montre-moi Dieu, P.166

IV. CONCLUSION

Certaines personnes diront que croire en l'existence d'un Être responsable de l'apparition de l'Univers est de l'ordre des vieilles croyances obsolètes, et ne...
Lire la suite
6 février 2021

III. CITATIONS DE SCIENTIFIQUES

Louis Pasteur : « Un peu de science éloigne de Dieu, mais beaucoup y ramène. » « Plus j’étudie la nature et plus je suis...
Lire la suite
6 février 2021

I. ORIGINE DE L’ÊTRE HUMAIN

1 - ORIGINE DE L'UNIVERS EN BREF... De deux choses l'une :→ Soit l'Univers est apparu par hasard.→ Soit l'Univers a une cause. A...
Lire la suite
6 février 2021
Télécharger le livre

Pour toute question, remarque, critique constructive, autre : lasciencemeneaallah@gmail.com

I. INTRODUCTION

admin9815 07 février 2021

Mohamed est né vers 570 après J.C, dans une ville de la péninsule arabique appelée...

II. CORAN ET SCIENCE 1/12

admin9815 07 février 2021

1 – L'Univers a un début : Comme expliqué dans la Partie 1, jusqu’au début des...

II. CORAN ET SCIENCE 2/12

admin9815 07 février 2021

3 – Théorie du Big-Bang :   Il est communément admis que l’Univers est né il...

II. CORAN ET SCIENCE 3/12

admin9815 07 février 2021

5 – Orbite de la Lune et du Soleil : En mécanique physique, une orbite est la trajectoire que dessine dans...

II. CORAN ET SCIENCE 4/12

admin9815 07 février 2021

7 – Composition de l'atmosphère terrestre :  Ce qui se situe au-dessus de notre tête...

II. CORAN ET SCIENCE 5/12

admin9815 07 février 2021

8 – Rôle de l'atmosphère : D'importantes études ont été menées ces dernières décennies pour...

II. CORAN ET SCIENCE 6/12

admin9815 07 février 2021

9 – Le ciel doté de retour : Comme expliqué plus haut, le ciel terrestre est...

II. CORAN ET SCIENCE 7/12

admin9815 07 février 2021

10 – La formation du Fer et l'importance de ce métal : Les découvertes astronomiques modernes...

II. CORAN ET SCIENCE 8/12

admin9815 07 février 2021

11 – Rôle des montagnes : Autrefois, on pensait que les montagnes étaient simplement des « bosses »...

II. CORAN ET SCIENCE 9/12

admin9815 07 février 2021

12 – L'eau c'est la vie : L’eau est un élément indispensable à la Vie, à...

II. CORAN ET SCIENCE 10/12

admin9815 07 février 2021

14 – La sexualité chez les plantes : L’existence d’une sexualité chez les plantes n’a pas...

II. CORAN ET SCIENCE 11/12

admin9815 07 février 2021

16 – Les abeilles : Dans les colonies d’abeilles, à chacune des nombreuses abeilles est assignée...

II. CORAN ET SCIENCE 12/12

admin9815 07 février 2021

17 – Le mensonge contrôlé par le lobe préfrontal du cerveau : Que se passe-t-il dans...

III. CREATION DE L’HOMME DANS LE CORAN 1/3

admin9815 07 février 2021

La reproduction humaine est un sujet sur lequel toute œuvre humaine ancienne, à partir du...

III. CREATION DE L’HOMME DANS LE CORAN 2/3

admin9815 07 février 2021

2 – La formation des os et de la chair : Un autre élément important contenu...

III. CREATION DE L’HOMME DANS LE CORAN 3/3

admin9815 07 février 2021

J’ai conscience de deux choses : → D'une part, les lacunes liées à la non-maîtrise de...

IV. CONCLUSION

admin9815 07 février 2021

Toujours dans cet état d'esprit rationnel, cohérent et logique que l'on s'impose depuis le début...