PARTIE 8 : QUI EST L'AUTEUR DU CORAN ?

I. CORAN ET SCIENCE…EN BREF

→ Jusqu’au début des années 1900, l’idée admise par toute la communauté scientifique était  un Univers infini, éternel, sans début ni fin, qui a toujours existé et existera toujours. Ce concept, appelé le modèle de l’Univers statique, était le fondement sur lequel se basaient tous les astrophysiciens dans le cadre de leurs recherches. Cependant, avec les progrès scientifiques et technologiques du XXème siècle, le modèle de l’Univers statique a été totalement écarté, car l’Univers a bel et bien un début, un commencement. Ceci constitue un fait scientifique établi de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. Comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran, Livre datant de plus de 1400 ans ?

« Créateur des cieux et de la terre. Comment aurait-Il un enfant, quand Il n’a pas de compagne ? C’est Lui qui a tout créé, et Il est Omniscient. »

Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

→ Comme son nom l’indique, le modèle de « l’Univers statique » considérait qu’il était immobile, fixe, statique. A travers de nombreuses expériences, observations et calculs conduits par certains des plus grands penseurs du monde, la physique moderne a prouvé que l’Univers est loin d’être statique. Bien au contraire, il a toujours été en expansion, et grandit continuellement, a très grande vitesse d’ailleurs. Durant des siècles donc, les scientifiques avaient une vision erronée de notre monde. Il aura fallu attendre l’apparition de technologies très performantes pour arriver à prouver que l’Univers est en perpétuelle expansion. Ceci constitue un fait scientifique établi de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. Comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran ?

« Et le ciel, Nous l’avons construit par Notre puissance : et Nous l’étendons constamment. »

Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

→ Il est communément admis que l’Univers est né il y a 13.7 milliards d’années suite à une « gigantesque explosion » connue sous le nom de Big Bang. Avant cela, il était confiné en un point infiniment petit et immensément chaud et dense. Durant les premiers instants donc, l’Univers était très compact, tout était comprimé, contracté, compacté et dense à l’intérieur. Encore une fois, ceci constitue un fait scientifique établi de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. Comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran ?

« Ceux qui ont mécru n’ont-ils pas vu que les cieux et la Terre formaient une masse compacte ? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l’eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ? »

Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

→ Nombreuses croyances anciennes considéraient que la Lune produit sa propre lumière au même titre que le Soleil. Et comment ne pas être amené à croire cela juste en observant ces deux astres à l’œil nu ? Rien ne laisse transparaître que la Lune ne produit aucune lumière. Et pourtant, comme nous le savons aujourd’hui, la seule source de lumière dans le système solaire est le Soleil. Avec les progrès de la technologie, les astronomes ont découvert que la Lune n’est pas une source de lumière, mais reflète simplement la lumière émise par le Soleil. Ceci constitue un fait scientifique établi de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. En gardant en tête la signification des mots utilisés en arabe pour décrire ces deux astres, comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran ?

« N’avez-vous pas vu comment Allah a créé sept cieux superposés. Et y a fait de la lune une lumière et du soleil une lampe ? »

Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

→ Que la Lune soit en orbite autour de la Terre reste relativement simple à conclure sur la simple base d’observation du ciel. Cependant, pour ce qui est de l’orbite du Soleil, ceci est plus compliqué. Ce fut Nicolas Copernic qui proposa le premier, vers 1513, un modèle héliocentrique incluant la rotation autour du Soleil de la Terre et de toutes les planètes connues à l’époque. Et Johannes Kepler apporta plus tard, vers 1609, un modèle plus précis encore du système solaire. Durant des siècles donc, le Soleil était considéré comme fixe, immobile, statique, autour duquel plusieurs planètes gravitent autour, dont la Terre. L’idée du Soleil en orbite était considérée comme étant de l’ordre des croyances ancestrales, non conformes aux découvertes de l’époque. Ce n’est que bien plus tard, à l’aide de télescopes plus performants encore, que les observations ont pu conclure qu’effectivement le Soleil est bien en orbite : Il fait partie de notre galaxie, qui tourne sur elle-même avec comme axe son centre. Il en résulte que le Soleil tourne autour de ce même centre selon une orbite. Ceci constitue un fait scientifique établi de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. Comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran ?

« Allah est celui qui créa la nuit, le jour, le Soleil et la Lune. Chacun (de ceux-ci) se déplace sur une orbite avec son mouvement propre. »

Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

→ Depuis 50 millions d’années les températures moyennes sur Terre sont sujettes à une lente descente vers le froid. Or, un corps solide qui refroidit diminue nécessairement de volume. Et effectivement, suite à diverses observations, les scientifiques sont arrivés à la conclusion que la Terre a diminué de volume depuis le début de son Histoire en raison de son refroidissement. Notre planète étant sphérique, une diminution de son volume implique une diminution de sa circonférence. Et donc en somme, une réduction de la Terre de tout part. Ceci constitue un fait scientifique établi de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. Comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran ?

« Ne voient-ils pas que Nous venons à la Terre que Nous réduisons de tous côtés ? »

Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

→ Ce qui se situe au-dessus de notre tête est communément appelé le ciel. Le terme scientifique auquel il fait référence est l’atmosphère. L’atmosphère est une couche d’air d’environ 1000 km d’épaisseur qui entoure le globe terrestre. Les scientifiques ont découvert que l’atmosphère terrestre est constituée de 7 couches. Ces couches diffèrent par leurs fonctions, leurs propriétés physiques, leur pression, le type de gaz, les discontinuités dans les variations de la température, etc. Ceci constitue un fait scientifique établi de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. Comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran ?

« N’avez-vous pas vu comment Allah a créé sept cieux superposés ? »

« Celui qui a créé sept cieux superposés sans que tu voies de disproportion en la création du Tout Miséricordieux. Ramène [sur elle] le regard. Y vois-tu une brèche quelconque ? Puis, retourne ton regard à deux fois : le regard te reviendra humilié et frustré. »

Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

→ D’importantes études ont été menées ces dernières décennies pour comprendre le fonctionnement de l’atmosphère et déterminer son rôle de façon précise dans l’équilibre de notre planète. Les résultats furent pour le moins surprenants : L’atmosphère entourant la Terre tient une place fondamentale dans la préservation de la vie. En effet, elle renvoie dans l’espace tout ce qui pourrait endommager la faune et la flore sur Terre, tels les vents solaires, les rayons ultra-violets, les météorites, etc. Le ciel au-dessus de notre tête agit donc comme un bouclier protecteur, de la même manière qu’un toit protégerait une maison des dangers extérieurs. Ceci constitue un fait scientifique établi de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. Comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran ?

« Et Nous avons fait du ciel un toit protégé. Et cependant ils se détournent de ses merveilles. »

« C’est Lui qui vous a fait la Terre pour lit, et le ciel pour toit ; qui précipite l’eau (la pluie) du ciel et par elle, fait surgir toutes sortes de fruits pour vous nourrir : ne donnez donc pas des égaux à Allah, alors que vous savez. »

Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

→ Les recherches en météorologie ont révélé que parmi les fonctions du ciel, il y a le fait de renvoyer les matériaux et/ou les rayons auxquels il est exposé. Par exemple, le ciel permet à la pluie de retourner là d’où elle vient, c’est-à-dire de la Terre. Le ciel renvoie aussi les U.V là d’où ils viennent, c’est-à-dire de l’espace. Il réfléchit également les ondes radios pour les renvoyer là d’où elles viennent, c’est-à-dire de la Terre. Le ciel renvoie les vents solaires là d’où ils viennent, c’est-à-dire de l’espace. Il existe d’autres exemples encore, mais en somme notre ciel est doté de cette fonction de « renvoie ». Ceci constitue un fait scientifique établi de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. Comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran ?

« Par le ciel doté de retour »

Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

→ Les découvertes modernes en astronomie ont révélé que le Fer se trouvant sur Terre ne s’est pas formé sur notre planète, mais provient d’étoiles géantes des confins de l’Espace. En effet, ce métal ne peut être produit que dans des étoiles où la température atteint plusieurs centaines de millions degrés, ce qui n’est évidemment pas le cas de la Terre. Lorsque la quantité de Fer d’une telle étoile dépasse une certaine concentration, cette dernière ne peut plus contenir ce métal très dense, et finit par exploser en ce que l’on appelle une nova ou une supernova. Ces explosions permettent la dispersion du Fer dans l’Univers. Par ailleurs, cet élément est essentiel à la vie sur Terre. Sans l’existence de ce métal, aucun champ magnétique n’aurait pu être créé. Et sans champ magnétique existant, aucune vie possible. C’est parce que le Fer est présent sur Terre que nous pouvons vivre. Il représente donc un avantage certain pour les êtres humains. En somme, le Fer ne s’est pas formé à l’intérieur de notre planète, mais a été transporté dans l’espace par des supernovæ, et ainsi « descendu sur Terre ». Également, de tous les métaux aucun n’est plus essentiel à la vie que le Fer. Ces éléments constituent des faits scientifiques établis de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. Comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran, dans une sourate qui porte le nom de ce métal justement ?

« Nous avons effectivement envoyé Nos Messagers avec des preuves évidentes, et fait descendre avec eux le Livre et la balance, afin que les gens établissent la justice. Et Nous avons fait descendre le Fer, dans lequel il y a une force redoutable, aussi bien que des utilités pour les gens. Et pour qu’Allah reconnaisse qui, dans l’Invisible, défendra Sa cause et celle de Ses Messagers. Certes, Allah est Fort et Puissant. »

. Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

→ Autrefois, on pensait que les montagnes étaient simplement des « bosses » qui se dressaient à la surface de la Terre. Cependant, les scientifiques ont réalisé que ce n’était pas vraiment le cas. La théorie voulant que les montagnes aient de profondes racines ne fut introduite qu’au cours de la seconde moitié du XIXème siècle. En d’autres termes, avant 1850 personne ne pensait que les montagnes avaient de profondes racines souterraines. Mais en réalité, les montagnes ont des racines sous-jacentes et ne sont pas simplement des « bosses » comme le pensaient beaucoup durant des siècles. Ces racines s’étendent sur une profondeur 10 à 15 fois supérieure à leur hauteur visible. De plus, ce n’est que depuis la fin des années 1960 que l’on commença à comprendre le rôle stabilisateur que jouent les montagnes. Celles-ci maintiennent l’écorce terrestre et l’empêchent de dériver sur la couche de magma : Etant donné que la Terre effectue une rotation très rapide autour de son axe, si ce n’était l’effet fixateur des montagnes, la croûte terrestre se déplacerait constamment. Dans un tel cas, le sol ne pourrait rester fixe à la surface de la Terre, et la vie sur cette planète serait alors difficile. En se basant sur ces informations, le mot le plus approprié pour décrire les montagnes est le mot « piquets ». D’une part, car une partie d’un piquet bien enfoncé enfoncée est enfouie sous terre. Et d’autre part, car la fonction-même d’un piquet est de stabiliser, de consolider une structure afin que celle-ci ne bouge pas. La description des montagnes ainsi que leur rôle récemment découvert constituent des faits scientifiques établis de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. Comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran ?

« N’avons-Nous pas fait de la Terre une couche ? Et (placé) les montagnes comme des piquets ? »

« Et Nous avons placé des montagnes fermes dans la Terre, afin qu’elle ne s’ébranle pas en les [entraînant]. »

« Et Il a implanté des montagnes immobiles dans la Terre afin qu’elle ne branle pas en vous emportant avec elle » 

Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

→ Au XVIIème siècle , voici ce que certains chimistes fournissaient comme recette pour fabriquer des souris par génération spontanée : « il suffit de remplir un récipient de blé et de le recouvrir avec une chemise sale. Après quelques jours, on voit apparaître les souris. ». Quand bien même le fondement même de ce concept est totalement faux, à aucun moment l’eau est présente dans les ingrédients pour obtenir de la vie. Car jusque dans les années 1800, le fait que l’eau soit indispensable à la vie n’était pas encore prouvée ni admise par la communauté scientifique. Nous savons aujourd’hui que sans eau, aucun organisme, qu’il soit végétal ou animal, ne peut vivre. Ceci constitue un fait scientifique établi de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. Comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran ?

« Ceux qui ont mécru, n’ont-ils pas vu que les cieux et la Terre formaient une masse compacte ? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l’eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ? » 

« Et Allah a créé d’eau tout animal. Il y en a qui marche sur le ventre, d’autres marchent sur deux pattes, et d’autres encore marchent sur quatre. Allah créé ce qu’Il veut et Allah est Omnipotent. »

Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

→ Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme : Lors du cycle de l’eau, celle-ci s’évapore, forme la vapeur d’eau qui, en se transformant en pluie, va alimenter les mers, les cours d’eau et les nappes souterraines. Certes l’eau change d’état au cours de son cycle, passant de l’état gazeux à l’état liquide ou solide. Cependant, sa quantité est restée inchangée depuis trois milliards d’années, date de son apparition sur Terre. Ceci constitue un fait scientifique établi de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. Comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran ?

« Celui qui a fait descendre l’eau du ciel avec mesure et avec laquelle Nous ranimons une cité morte [aride]. Ainsi vous serez ressuscités. »

Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

→ L’existence d’une sexualité chez les plantes n’a pas toujours été une évidence. Au contraire, la croyance en leur virginité a duré pendant plus de 2 millénaires. La pensée dominante était que les plantes sont des espèces asexuées, dénuées de genre, sans distinction de mâles et femelles. Mais la Science a fini par démontrer le contraire. En 1694 le grand médecin et botaniste allemand Rudolf Jakob Camerarius, apporta pour la première fois la preuve de l’existence de sexes mâle et femelle chez les plantes. En somme, la découverte de deux genres chez les plantes ne s’est faite qu’au XVIIème siècle. Qu’il existe des plantes mâles et femelles constitue un fait scientifique établi de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. Comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran ?

« Il a créé les cieux sans piliers que vous puissiez voir ; et Il a enfoncé des montagnes fermes dans la Terre pour l’empêcher de basculer avec vous ; et Il y a propagé des animaux de toute espèce. Et du ciel, Nous avons fait descendre une eau, avec laquelle Nous avons fait pousser des plantes productives par couples de toute espèce. »

« C’est Lui qui vous a assigné la Terre comme berceau et vous y a tracé des chemins ; et qui du ciel a fait descendre de l’eau avec laquelle Nous faisons germer des couples de plantes de toutes sortes. »

« Et c’est Lui qui a étendu la Terre et y a placé montagnes et fleuves. Et de chaque espèce de fruits Il y établit deux éléments de couple. Il fait que la nuit couvre le jour. Voilà bien là des preuves pour des gens qui réfléchissent. »

Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

La productivité de la photosynthèse se mesure par rapport au niveau d’oxygène libéré. Le pic de production a lieu le matin, lorsque les rayons du Soleil sont le plus concentrés. Ceci constitue un fait scientifique établi de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. Comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran ?

« Par la nuit quand elle survient ! Et par l’aube quand elle exhale son souffle ! »

Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

→ Chez les abeilles, mis à part les organes de reproduction, les mâles ne possèdent pratiquement aucune des caractéristiques trouvées chez les femelles, et il leur est par conséquent impossible d’assurer une autre fonction que celle de s’accoupler avec la reine. Les femelles quant à elles effectuent plusieurs tâches : nettoyer la ruche, prendre soin des larves et des jeunes, nourrir la reine et les mâles, produire du miel, construire ou réparer les alvéoles, ventiler la ruche et la surveiller, rassembler les vivres tels le nectar, le pollen, l’eau et la résine, et les stocker à l’intérieur de la ruche, etc. Ceci constitue un fait scientifique établi de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. Après avoir saisi que le verbe est utilisé au féminin et donc que l’ordre donné dans le verset coranique s’adresse aux abeilles femelles, comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran ?

« [Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : « Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [les hommes] font. Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. » De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent.

Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

→ Mentir est une activité hautement intellectuelle qui nécessite un raisonnement de haut niveau. Le menteur doit tout d’abord prendre la décision de cacher ou de falsifier les informations véridiques, puis fabriquer une fausse version de la réalité qu’il va défendre et colporter. Il doit ensuite s’assurer que tout le monde croit à son histoire tout en mémorisant sa version des faits et en restant vigilant pour ne pas se contredire. Des dizaines d’expériences ont été menées pour étudier la ou les zones actives lors de mensonges et tromperies chez l’Homme. Toutes ont prouvé sans aucun doute que la zone du devant de la tête, appelée le lobe préfrontal, est la partie du cerveau responsable de la planification, de la motivation et de la mise en action des bonnes et mauvaises actions. Elle est également responsable dans le fait de proférer des mensonges ou dire la vérité. Ceci constitue un fait scientifique établi de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. Comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran ?

 « Prenez-garde ! Vraiment l’homme devient rebelle, dès qu’il estime qu’il peut se suffire à lui-même. Mais, c’est vers ton Seigneur qu’est le retour. As-tu vu celui qui interdit à un serviteur d’Allah de célébrer la Salât ? Vois-tu s’il est sur la bonne voie ? Ou s’il ordonne la piété ? Vois-tu s’il dément et tourne le dos ? Ne sait-il pas que vraiment Allah voit ? Mais non ! S’il ne cesse pas, Nous le saisirons certes, par le toupet. Le toupet d’un menteur, d’un pécheur. »

Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

→ La biologie moderne a révélé que le développement du bébé dans l’utérus de la mère a lieu en 3 phases : pré-embryonnaire, puis embryonnaire, puis fœtale. A chacune de ces phases, l’embryon a une composition et une forme précise. Ceci constitue un fait scientifique établi de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. Après avoir saisi le sens des mots utilisés en arabe dans les versets coraniques, ainsi que les images auxquelles ces mots renvoient, comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran ?

« Nous avons certes créé l’homme d’un extrait d’argile. Puis Nous en fîmes une goutte de sperme dans un reposoir solide. Ensuite, Nous avons fait du sperme une alaqah (adhérence), et de la alaqah (adhérence) Nous avons créé une moudghah (substance mâchée). Puis, de cette moudghah (substance mâchée) Nous avons créé des os, puis Nous avons revêtu les os de chair. Puis Nous l’avons transformé en une tout autre création. Gloire à Allah le Meilleur des créateurs! »

Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

→ Jusqu’à très récemment, les embryologistes pensaient que le développement des os et des muscles était concomitant. Cependant, des recherches plus poussées réalisées grâce aux progrès de la technologie ont établi de façon formelle que d’abord, le tissu cartilagineux de l’embryon s’ossifie, puis, les cellules musculaires sélectionnées à partir d’un tissu spécifique s’assemblent et enveloppent les os. Ceci constitue un fait scientifique établi de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. Comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran ?

« …Puis, de cette moudghah (substance mâchée) Nous avons créé des os, puis Nous avons revêtu les os de chair… »

Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

→ Jusqu’à une date assez récente, on pensait que le sexe d’un bébé était déterminé à la fois par les gènes du mâle et ceux de la femelle. Les disciplines développées au XXème siècle, telles que la génétique et la microbiologie, ont prouvé que la femelle n’avait aucun rôle dans le processus. En effet, le sexe de l’enfant est déterminé uniquement par les cellules spermatiques de l’homme. Ceci constitue un fait scientifique établi de façon définitive et admis de tous, sans risque d’être abrogé ultérieurement. Comment ne pas créer de rapprochement avec ce qui est écrit dans le Coran ?

« Et que c’est Lui qui a créé les deux éléments de couple, le mâle et la femelle, d’une goutte de sperme quand elle est éjaculée »

Qui est donc l’auteur de ce Livre ?

Afin de résumer cette confrontation entre Le Coran et les faits scientifiques établis de façon définitive et admis de tous, je me contenterai de citer un scientifique français de renom, Maurice Bucaille. Né en 1920 et mort en 1998, ce médecin et auteur de plusieurs ouvrages théologiques a passé une grande partie de sa vie à comparer les Écritures Saintes des religions aux découvertes scientifiques modernes. Voici les conclusions auxquelles il est arrivé :

« Après confrontation des données scientifiques avec les énoncés des Écritures, j’ai présenté dans la première édition de ce livre en 1976 des conclusions qui constituèrent initialement pour moi une immense surprise : le Coran ne contenait assurément aucune proposition en contradiction avec les connaissances les mieux établies de notre temps et il ne laissait aucune place aux idées de l’époque sur les sujets traités. Mais, bien plus, un grand nombre de faits qui ne seront découverts qu’à l’époque moderne y sont évoqués, à telle enseigne que le 9 novembre 1976 je pus présenter à l’Académie de Médecine une communication sur les données physiologiques et embryologiques du Coran, ces données, constituant comme bien d’autres sur des sujets différents, un véritable défi à l’explication humaine, compte tenu de ce que nous savons de l’histoire des Sciences. Ainsi les constatations de l’homme moderne sur l’absence d’erreurs scientifiques sont en harmonie complète avec les conceptions des Exégètes musulmans sur le caractère révélé du Coran, considération qui implique que Allah ne pouvait exprimer une idée inexacte. Ces réflexions sur les Écritures Saintes et la Science ne relèvent nullement de conceptions personnelles. Les erreurs scientifiques de la Bible ne constituent pas une nouveauté. Ce qui est peut-être neuf est de les avoir largement exposées et expliquées par des considérations prises dans les travaux des Exégètes chrétiens de la Bible. Pour le Coran il n’y a pas opposition mais harmonie entre l’Écriture et les connaissances modernes, harmonie humainement inexplicable. »[1]

« C’est sans aucune idée préconçue et avec une objectivité totale que je me suis d’abord penché sur la Révélation coranique en recherchant le degré de compatibilité du texte coranique avec les données de la Science moderne. Je savais, par des traductions, que le Coran évoquait souvent toutes sortes de phénomènes naturels, mais je n’en possédais qu’une connaissance sommaire. C’est en examinant très attentivement le texte en arabe que j’en fis un inventaire, au terme duquel je dus me rendre à l’évidence que le Coran ne contenait aucune affirmation qui pût être critiquable du point de vue scientifique à l’époque moderne. »[2]

« L’Islam, comme saint Augustin pour la Bible, a toujours considéré qu’il y avait concordance entre les données de l’Écriture Sainte et les faits scientifiques. L’examen du texte de la Révélation islamique à l’époque moderne n’a pas donné lieu à une révision de cette position. Le Coran, comme on le verra plus loin, évoque des faits pour lesquels la science a son mot à dire, et ce, en nombre considérable par rapport à la Bible : il n’y a aucune commune mesure entre le caractère restreint d’énoncés bibliques prêtant à confrontation avec la Science et la multiplicité des sujets ayant un caractère scientifique évoqués dans le Coran. Aucun de ceux-ci ne prête à contestation du point de vue scientifique : telle est la donnée fondamentale qui ressort de cette étude. »[3]

« Vu le niveau des connaissances à l’époque de Mohamed, il est inconcevable que les nombreuses déclarations en rapport avec la Science que l’on retrouve dans le Coran puissent avoir été l’œuvre d’un Homme. De plus, il est parfaitement légitime, non seulement de voir le Coran comme une expression de la révélation, mais également de lui accorder une place très spéciale, de par la garantie d’authenticité qu’il renferme et au vu de son contenu de déclarations scientifiques, qui, lorsqu’on les étudie de nos jours, mettent encore au défi l’entendement humain. »[4]

A la lecture de tels propos, on ne peut rester indifférent et la question qui nous vient alors en tête est :

« Qui est l’auteur du Coran ? »

Bien qu’il soit prouvé et admis de tous que le Coran est demeuré intact jusqu’à nos jours, comment pouvons-nous être certains que les mots qui le composent proviennent de Dieu et non d’une autre source ? Cette question nous amène à étudier le ou les auteurs probables du Coran. Pour se faire, dressons une liste d’auteurs potentiels, puis procédons par élimination en rayant de cette liste les réponses non-plausibles.

Le postulat de base sur lequel tous les historiens sont d’accord, qu’ils soient musulmans ou non d’ailleurs, est le fait que Mohamed, cet arabe vivant à la Mecque au 7ème siècle de notre ère, a été le premier à en prononcer les paroles. Et tel que mentionné plus haut, il n’y a eu depuis lors, aucun changement à ce qui a été consigné par écrit des paroles qu’il a prononcé. En somme, s’il ne s’agit pas de La Parole de Dieu, soit Mohamed a rédigé lui-même le Coran, soit il l’a emprunté de quelqu’un d’autre. Partant de ce postulat, voici les auteurs possibles de ce Livre :

→ Mohamed lui-même ;
→ Ou bien il l’a emprunté à un ou des savants ;
→ Ou bien il s’est inspiré de sources judéo-chrétiennes ;
→ Ou bien lui a été révélé par Satan, ou autre « source mystérieuse » ;
→ Ou bien il lui a été révélé par Dieu ;


[1] Maurice Bucaille, « La Bible, le Coran et la science »
[2] Maurice Bucaille, « La Bible, le Coran et la science »
[3] Maurice Bucaille, « La Bible, le Coran et la science »
[4] Maurice Bucaille, « La Bible, le Coran et la science »

VI. CONCLUSION

Mohamed, cet arabe du 7ème siècle, ne savait ni lire ni écrire et n’a jamais reçu d’enseignement d’aucune sorte. De plus, il n’était...
Lire la suite
7 février 2021

V. LE CORAN A-T-IL ETE RÉVÉLÉ A MOHAMED PAR SATAN (ou autre source mystérieuse) ?

S’il était l’auteur du Coran, ou qu’il l’avait lui-même inspiré, pourquoi Satan se maudirait-il et se dirait l’ennemi juré des êtres humains ? « Le...
Lire la suite
7 février 2021

IV. MOHAMED S’EST-IL INSPIRÉ DE SOURCES JUDEO-CHRÉTIENNES ?

Dans ce cas, déjà de son temps il aurait été accusé de s'être inspiré de chrétiens et/ou juifs. Et pourtant, les Mecquois vivant...
Lire la suite
7 février 2021

III. MOHAMED L’A-T-IL EMPRUNTÉ A UN OU DES SAVANTS ?

Au moins 3 arguments réfutent cette hypothèse : 1 – Mohamed était illettré : Comment aurait-il pu avoir accès aux rares ouvrages scientifiques qui...
Lire la suite
7 février 2021

II. MOHAMED EST-IL L’AUTEUR DU CORAN ?

Au moins 6 arguments réfutent cette hypothèse : 1 – Illettré et sans instruction : C’est un fait notoire que Mohamed ne savait ni...
Lire la suite
7 février 2021
Télécharger le livre

Pour toute question, remarque, critique constructive, autre : lasciencemeneaallah@gmail.com

I. INTRODUCTION

admin9815 07 février 2021

Mohamed est né vers 570 après J.C, dans une ville de la péninsule arabique appelée...

II. CORAN ET SCIENCE 1/12

admin9815 07 février 2021

1 – L'Univers a un début : Comme expliqué dans la Partie 1, jusqu’au début des...

II. CORAN ET SCIENCE 2/12

admin9815 07 février 2021

3 – Théorie du Big-Bang :   Il est communément admis que l’Univers est né il...

II. CORAN ET SCIENCE 3/12

admin9815 07 février 2021

5 – Orbite de la Lune et du Soleil : En mécanique physique, une orbite est la trajectoire que dessine dans...

II. CORAN ET SCIENCE 4/12

admin9815 07 février 2021

7 – Composition de l'atmosphère terrestre :  Ce qui se situe au-dessus de notre tête...

II. CORAN ET SCIENCE 5/12

admin9815 07 février 2021

8 – Rôle de l'atmosphère : D'importantes études ont été menées ces dernières décennies pour...

II. CORAN ET SCIENCE 6/12

admin9815 07 février 2021

9 – Le ciel doté de retour : Comme expliqué plus haut, le ciel terrestre est...

II. CORAN ET SCIENCE 7/12

admin9815 07 février 2021

10 – La formation du Fer et l'importance de ce métal : Les découvertes astronomiques modernes...

II. CORAN ET SCIENCE 8/12

admin9815 07 février 2021

11 – Rôle des montagnes : Autrefois, on pensait que les montagnes étaient simplement des « bosses »...

II. CORAN ET SCIENCE 9/12

admin9815 07 février 2021

12 – L'eau c'est la vie : L’eau est un élément indispensable à la Vie, à...

II. CORAN ET SCIENCE 10/12

admin9815 07 février 2021

14 – La sexualité chez les plantes : L’existence d’une sexualité chez les plantes n’a pas...

II. CORAN ET SCIENCE 11/12

admin9815 07 février 2021

16 – Les abeilles : Dans les colonies d’abeilles, à chacune des nombreuses abeilles est assignée...

II. CORAN ET SCIENCE 12/12

admin9815 07 février 2021

17 – Le mensonge contrôlé par le lobe préfrontal du cerveau : Que se passe-t-il dans...

III. CREATION DE L’HOMME DANS LE CORAN 1/3

admin9815 07 février 2021

La reproduction humaine est un sujet sur lequel toute œuvre humaine ancienne, à partir du...

III. CREATION DE L’HOMME DANS LE CORAN 2/3

admin9815 07 février 2021

2 – La formation des os et de la chair : Un autre élément important contenu...

III. CREATION DE L’HOMME DANS LE CORAN 3/3

admin9815 07 février 2021

J’ai conscience de deux choses : → D'une part, les lacunes liées à la non-maîtrise de...

IV. CONCLUSION

admin9815 07 février 2021

Toujours dans cet état d'esprit rationnel, cohérent et logique que l'on s'impose depuis le début...