PARTIE 8 : QUI EST L'AUTEUR DU CORAN ?

II. MOHAMED EST-IL L’AUTEUR DU CORAN ?

Au moins 6 arguments réfutent cette hypothèse :

1 – Illettré et sans instruction :

C’est un fait notoire que Mohamed ne savait ni lire ni écrire et personne, parmi ses contemporains non-musulmans ou parmi les historiens contemporains, ne conteste cela. Il n’a jamais reçu d’enseignement d’aucune sorte. Il n’a jamais été connu non plus pour composer de la poésie ou de la prose orale.

2 – Son intégrité reconnue de tous :

Avant l’apparition du Coran, la sincérité, la franchise et l’honnêteté de Mohamed étaient tellement connues dans sa communauté et parmi ses contemporains qu’ils lui avaient donné le surnom de « As-sâadiq, Al-Amine » c’est-à-dire « le véridique, le digne de confiance ». Or, il n’a jamais affirmé être l’auteur du Coran. De ce fait, nombreux orientalistes occidentaux modernes ont admis que Mohamed était profondément et sincèrement convaincu que la révélation lui venait de Dieu Lui-même.

3 – Le style unique du Coran :

Il y a un monde de différence entre le style du Coran et le style de Mohamed, dans sa façon de parler, tel que rapportée par les historiens. À tous égards, la différence entre les deux est évidente au premier coup d’œil. Autant sur le style que sur le contenu. Les paroles de Mohamed étaient prononcées sur le ton de la conversation ou du discours oratoire. Il avait également recours à l’exposé logique des faits et des idées, types de communication avec lesquels les arabes étaient déjà familiers.

Par contraste, le style du Coran est empreint d’affirmations sans équivoque et d’autorité tranchante. La forme impérative est maintes fois utilisée. Voici quelques exemples :

« Nous avons créé les cieux et la Terre… » [1]

« Ne méditent-ils donc pas sur le Coran ?  S’il provenait d’un autre que Dieu, ils y trouveraient maintes contradictions. » [2]

« Dis : Composez donc une sourate semblable et appelez, pour vous aider, tous ceux que vous pouvez en dehors de Dieu, si vous êtes véridiques. » [3]

« Et si vous êtes dans le doute au sujet de ce que Nous avons révélé à Notre serviteur (Mohamed), alors essayez donc de produire ne serait-ce qu’une sourate semblable. (…)  Et si vous n’y parvenez pas, et à coup sûr vous n’y parviendrez jamais… » [4]

Quel être humain faillible écrirait un livre et défierait l’humanité entière d’y trouver des contradictions comme le fait l’auteur du Coran ? Serait-il raisonnable, pour un étudiant ou un élève, d’insérer à sa copie d’examen une note à son professeur disant : « Lisez mes réponses bien attentivement et je vous mets au défi d’y trouver des contradictions ou des erreurs ! » ?

De plus, le Coran est un chef d’œuvre de littérature arabe, demeuré et demeurant inégalé en matière d’éloquence. De par son style rythmique, ses rimes, la profondeur de ce qu’il exprime, sa symphonie, etc… Il faut savoir que du temps de Mohamed, l’Arabie était une société enorgueillie par sa poésie. Les arabes adoraient se prévaloir de leurs talents oratoires. Des concours annuels étaient organisés à La Mecque pour déterminer qui pourrait réciter, de mémoire, les poèmes les plus longs et les plus expressifs. Les concurrents rivalisaient d’éloquence. C’est dans ce contexte que le Coran fit son apparition. Sa supériorité linguistique, son style, la clarté de son message, la force de ses arguments, la qualité de sa rhétorique et l’incapacité des hommes de l’époque (et d’après) à produire une prose similaire lui confèrent un caractère absolument unique. 

 4 – Aucun volonté de s’attribuer le mérite de ce Livre :

Si l’intégrité de Mohamed avait pu être mise en doute et s’il avait vraiment été motivé par le désir de s’attirer une certaine gloire personnelle en produisant le Coran, pourquoi en attribuer la source à Dieu plutôt que de prétendre en être lui-même l’auteur ? Qui plus est, les arabes de son époque s’émerveillaient devant une telle prose. Comme le relatent les livres d’Histoire, ses ennemis et détracteurs allèrent jusqu’à lui proposer de devenir Roi de la Mecque et de lui donner toutes les richesses auxquelles il pouvait aspirer, à la seule condition qu’il cesse de réciter le Coran. S’il avait véritablement été motivé par la gloire personnelle ou la soif du pouvoir, pourquoi avoir décliné leurs offres ? Pourquoi avoir préféré une vie d’humilité, de simplicité ? Au prix d’avoir été soumis à la persécution, aux sanctions et aux attaques hostiles de ceux qui se sentaient menacés par le message du Dieu Unique ?

5 – Des critiques à l’encontre de Mohamed :

De plus, est-il raisonnable de penser que Mohamed, illettré, ait pu être l’auteur du Coran pour en tirer un bénéfice personnel ? Et que dans ce même Coran, il se soit critiqué lui-même et ait réprouvé ses propres actions ? Voici quelques exemples :

«  Il [cad Mohamed] s’est renfrogné et il s’est détourné parce que l’aveugle est venu à lui.  … » [5]

« …Tu [cad Mohamed] craignais les gens alors que Dieu est plus digne d’être craint. »[6]

Pourquoi se serait-il lui-même mis dans l’embarras alors qu’il aurait simplement pu omettre ou modifier à son avantage ces versets du Coran ? Quel intérêt pour lui de produire des versets ne le faisant pas paraître à son avantage ?

6 – Des preuves scientifiques inexplicables :

Comme vu précédemment, des dizaines de versets font référence à des faits scientifiques dont certains viennent à peine d’être découverts. Dans des domaines tels que la création de l’Univers, la biologie, l’embryologie, l’astronomie, la physique, la géographie, la météorologie, etc…

Combien de scientifiques modernes, de brillants chercheurs, d’experts dans leur domaine de compétences, secondés par des instruments de mesure hautement performants, des satellites, des télescopes, des microscopes, des ordinateurs, etc… ? Combien a-t-il fallu de telles personnes et de tels outils afin de découvrir ces faits scientifiques ? Et sur quelle période de temps ces découvertes se sont-elles étalées ? Serait-ce raisonnable d’affirmer qu’un être humain seul, quel qu’il soit, puisse avoir été l’auteur d’une telle Ecriture il y a plus de 1400 ans, non révisée ni entachée d’erreurs, et contenant tous les faits scientifiques qu’elle renferme ?

Même s’il est vrai que le Coran mentionne l’incapacité de l’Homme à saisir pleinement tous les mystères de la création dans sa complexité extrême, ce Livre semble tout de même offrir des indications à propos de divers phénomènes naturels. Comme s’il incitait les êtres humains à faire des recherches et à vérifier ce qui y est mentionné. Par ailleurs, cela est dit avec telle autorité et si grande assurance, que l’auteur met véritablement au défi notre incrédulité.

Comparer ce qui est mentionné dans le Coran à propos de la création de l’Univers, de l’Homme, etc… aux découvertes scientifiques modernes nous amène à constater de profondes similitudes. Mais ce qui est particulièrement remarquable, comme le Dr Bucaille le soulève, est que le Coran se distingue de tous les autres ouvrages de l’Antiquité qui décrivent ou tentent de décrire comment la nature fonctionne. En effet, contrairement aux autres ouvrages du Moyen-Âge, le Coran mentionne de nombreux faits scientifiques concordant parfaitement avec les connaissances modernes, sans qu’on ne puisse y trouver ne serait-ce qu’une seule déclaration en contradiction avec ce qui est aujourd’hui scientifiquement établi.

Le Coran n’a jamais été édité, ni révisé, ni corrigé.  Comment tous ces sujets auraient-ils pu être traités avec autant de précision, « du premier coup », par un Arabe du 7ème siècle n’ayant reçu aucune instruction, ne sachant même pas lire et n’ayant donc aucun accès aux rares écrits relatifs à tous ces sujets scientifiques ?

En tenant compte de ces 6 arguments, serait-ce raisonnable de dire que Mohamed est l’auteur du Coran ?


[1] Coran 15:85, 44:38, 46:3, 50:38
[2] Coran 4:82
[3] Coran 10:38
[4] Coran 2:23-24
[5] (Coran 80:1-2
[6] (Coran 33:37

VI. CONCLUSION

Mohamed, cet arabe du 7ème siècle, ne savait ni lire ni écrire et n’a jamais reçu d’enseignement d’aucune sorte. De plus, il n’était...
Lire la suite
7 février 2021

V. LE CORAN A-T-IL ETE RÉVÉLÉ A MOHAMED PAR SATAN (ou autre source mystérieuse) ?

S’il était l’auteur du Coran, ou qu’il l’avait lui-même inspiré, pourquoi Satan se maudirait-il et se dirait l’ennemi juré des êtres humains ? « Le...
Lire la suite
7 février 2021

IV. MOHAMED S’EST-IL INSPIRÉ DE SOURCES JUDEO-CHRÉTIENNES ?

Dans ce cas, déjà de son temps il aurait été accusé de s'être inspiré de chrétiens et/ou juifs. Et pourtant, les Mecquois vivant...
Lire la suite
7 février 2021

III. MOHAMED L’A-T-IL EMPRUNTÉ A UN OU DES SAVANTS ?

Au moins 3 arguments réfutent cette hypothèse : 1 – Mohamed était illettré : Comment aurait-il pu avoir accès aux rares ouvrages scientifiques qui...
Lire la suite
7 février 2021

I. CORAN ET SCIENCE…EN BREF

→ Jusqu'au début des années 1900, l’idée admise par toute la communauté scientifique était  un Univers infini, éternel, sans début ni fin, qui...
Lire la suite
7 février 2021
Télécharger le livre

Pour toute question, remarque, critique constructive, autre : lasciencemeneaallah@gmail.com

I. INTRODUCTION

admin9815 07 février 2021

Mohamed est né vers 570 après J.C, dans une ville de la péninsule arabique appelée...

II. CORAN ET SCIENCE 1/12

admin9815 07 février 2021

1 – L'Univers a un début : Comme expliqué dans la Partie 1, jusqu’au début des...

II. CORAN ET SCIENCE 2/12

admin9815 07 février 2021

3 – Théorie du Big-Bang :   Il est communément admis que l’Univers est né il...

II. CORAN ET SCIENCE 3/12

admin9815 07 février 2021

5 – Orbite de la Lune et du Soleil : En mécanique physique, une orbite est la trajectoire que dessine dans...

II. CORAN ET SCIENCE 4/12

admin9815 07 février 2021

7 – Composition de l'atmosphère terrestre :  Ce qui se situe au-dessus de notre tête...

II. CORAN ET SCIENCE 5/12

admin9815 07 février 2021

8 – Rôle de l'atmosphère : D'importantes études ont été menées ces dernières décennies pour...

II. CORAN ET SCIENCE 6/12

admin9815 07 février 2021

9 – Le ciel doté de retour : Comme expliqué plus haut, le ciel terrestre est...

II. CORAN ET SCIENCE 7/12

admin9815 07 février 2021

10 – La formation du Fer et l'importance de ce métal : Les découvertes astronomiques modernes...

II. CORAN ET SCIENCE 8/12

admin9815 07 février 2021

11 – Rôle des montagnes : Autrefois, on pensait que les montagnes étaient simplement des « bosses »...

II. CORAN ET SCIENCE 9/12

admin9815 07 février 2021

12 – L'eau c'est la vie : L’eau est un élément indispensable à la Vie, à...

II. CORAN ET SCIENCE 10/12

admin9815 07 février 2021

14 – La sexualité chez les plantes : L’existence d’une sexualité chez les plantes n’a pas...

II. CORAN ET SCIENCE 11/12

admin9815 07 février 2021

16 – Les abeilles : Dans les colonies d’abeilles, à chacune des nombreuses abeilles est assignée...

II. CORAN ET SCIENCE 12/12

admin9815 07 février 2021

17 – Le mensonge contrôlé par le lobe préfrontal du cerveau : Que se passe-t-il dans...

III. CREATION DE L’HOMME DANS LE CORAN 1/3

admin9815 07 février 2021

La reproduction humaine est un sujet sur lequel toute œuvre humaine ancienne, à partir du...

III. CREATION DE L’HOMME DANS LE CORAN 2/3

admin9815 07 février 2021

2 – La formation des os et de la chair : Un autre élément important contenu...

III. CREATION DE L’HOMME DANS LE CORAN 3/3

admin9815 07 février 2021

J’ai conscience de deux choses : → D'une part, les lacunes liées à la non-maîtrise de...

IV. CONCLUSION

admin9815 07 février 2021

Toujours dans cet état d'esprit rationnel, cohérent et logique que l'on s'impose depuis le début...